De l’utilité des devoirs

Pour marquer la rentrée, le Café Pédagogique met en ligne un dossier très complet sur la problématique des devoirs à domicile. 

"Le bien fondé du travail hors la classe n'est pas évident", écrit Patrick Rayou dans l'ouvrage "Faire ses devoirs" publié par les Presses Universitaires de Rennes. Pourtant on assiste à une recrudescence des devoirs, y compris quand les textes les interdisent, comme au primaire en France.
Comment est assurée la continuité entre le travail fait en classe et celui à faire à la maison ? 
Comment est-il reçu dans les familles alors que nombre d'entre elles ont très tôt arrêté l'Ecole ?

Patrick Rayou nous éclaire sur ces points:  
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2010/02/Devoirs_PatrickRayou.aspx

« Nombre de familles, sous l'effet de la circulation des devoirs, transforment leur foyer en une véritable institution de sous-traitance pédagogique ». La phrase pourrait valoir provocation, adressée aux enseignants largement persuadés que les parents, trop souvent démissionnaires, s'éloignent des réquisits du travail scolaire. Pourtant, Séverine Kakpo est allée voir de près.
On pourra lui opposer qu'elle n'a pas vu ces familles auxquelles on pense. Mais on pourra aussi lui savoir gré d'avoir été enquêter sur le terrain, base d'un travail de thèse largement salué pour son exigence.

 

L'interview: http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/10/02102012Article634847499344479916.aspx