"Je comprenais beaucoup en écoutant mon enseignante… Maintenant je dois tout lire."

Cette phrase a été dite par une élève dys. Mais elle vous fait sûrement penser à un enfant (ou plusieurs!) de votre classe… Alors, durant l'école à domicile, comment pouvez-vous les aider ? Et, par extension, diversifier le travail de tous les autres en tendant vers une pédagogie dite plus universelle ? Permettez à ces enfants de continuer à apprendre sans perdre trop de forces, sans surcharger leur entourage. Pour ceci, voici quelques conseils :

Conseil 1 : Envoyez-lui des fiches qui sont utilisables avec la synthèse vocale (l'ordinateur peut leur lire le texte) :

Pour ceci le texte doit être sélectionnable. Contrôlez ceci en tentant de sélectionner un mot.

  • Tous les contenus téléchargés du site des moyens d'enseignement romand sont déjà prêts.
  • Les fiches que vous réalisez vous-même avec Word le sont aussi. Si vous en faites ensuite un PDF (ce qui garantit une mise en page stable sur n'importe quel ordinateur ) il le restera.

Attention : les fiches que vous prenez en photo ou que vous scannez n'ont probablement pas le texte sélectionnable (elles sont considérées comme des images, pas du texte). Dans ce cas, vous avez plusieurs possibilités :

  • prendre en photo une fiche, y faire la reconnaissance d'écriture (OCR) puis l'exporter en pdf : utiliser Office Lens sur appareil mobile.
  • effectuer une reconnaissance d'écriture de la fiche que vous avez scannée en utilisant ce site internet : https://www.sodapdf.com/ocr-pdf/
  • envoyer un fichier audio où vous expliquez à l'enfant le contenu de la fiche comme vous le feriez si vous étiez avec lui-elle
  • prendre plus de temps avec lui-elle par téléphone pour être sûr-e qu'il-elle comprenne (mais soyez conscient-e qu'il-elle va se retrouver régulièrement devant un contenu écrit qui le-la fatigue plus…)

Conseil 2 : Proposez-lui de réaliser les travaux demandés à l'ordinateur :

Donnez-lui le droit verbalement et très clairement de faire tous les travaux écrits, dans la mesure de ses connaissances techniques, avec l'ordinateur. Le rendu du travail réalisé peut se faire comme les autres, en fonction du canal que vous aurez choisi.

Lien avec des conseils et tutos : https://www.friportail.ch/fr/moyens-techniques-auxiliaires-senof/annotation-pdf et  https://intics.ch/fr/ecole-a-domicile-romandie-kit-de-base/ 

Conseil 3 : Permettez-lui de travailler avec le même dispositif d'aide qu'en classe :

Si votre établissement le permet, le plus simple est que l'élève ait à la maison l'ordinateur utilisé en classe habituellement. Exemple de charte de prêt.

Sinon il faut lui permettre de travailler avec le même système d'aide qu'habituellement, sur l'ordinateur privé de la maison (s'il-elle en a un). Voici quelques pistes :

  • WordQ : chaque licence achetée par l'école permet une utilisation privée à la maison. Pour des informations précises vous pouvez contacter votre personne ressource ou votre RE.
  • Lexibar : le logiciel est mis à disposition dans sa version complète gratuitement durant la période canadienne d'école à domicile.

 

Conseil 4, et le meilleur ;-) : Prenez contact avec la personne ressource mitic de l'établissement.

Elle vous donnera les conseils pour l'utilisation d'un logiciel de synthèse vocale pour cet enfant. Normalement, c'est possible pour elle de former l'élève aussi à distance, grâce aux outils d'Office 365. Certains établissements n'ont pas encore de personne ressource mitic nommées. Dans ce cas-là contactez la personne ressource mitic en charge du dossier des élèves à besoins particuliers (jeanne.guillaume [at] edufr.ch (Jeanne Guillaume)).

Lien-s